Musterlösung an Neujahr?

  • Juchhu - ich habe endlich eine Antwort auf meine Anfrage per mail erhalten:


    Das Team hat und hatte wohl massiv Probleme die letzten Wochen: mussten alle von zu Hause aus arbeiten, da Uni coronabedingt geschlossen wurde: dort gab es wohl eingeschränkte Internetverbindungen mit Totalausfällen - dann kamen krankheitsbedingte Ausfälle hinzu, Leute die für das Lösungsheft und Webseite zuständig sind. Sie entschuldigen sich vielmals, insbesondere für die schlechte Informationspolitik.

    Leider würde es an qualifiziertem Personal fehlen, das bei Ausfällen eben mal so einspringen könne. Sie probieren nun bis ENDE FEBRUAR einen für alle befriedigenden Abschluss des Mathekalenders zu bieten und haben fest vor auch die nächsten Jahre den Kalender am Leben zu erhalten.


    Na hoffen wir also, dass das jetzt alles so klappt :)!!

    Dann könnte ich ja mit meinem Tipp recht gut liegen (die Hoffnung stirbt zuletzt). :)

  • Ein netzfund um die Zeit zu verkürzen.


    L'énigmatique énigme

    Voici l'histoire du professeur Gillala et de ses 3 élèves. Ceux-ci, bien que brillants mathématiciens, n'en étaient pas moins des élèves turbulents. Un jour, las de leurs comportement, il eut l'idée, pour les occuper, de leur proposer une énigme des plus étranges. Voici cette énigme...


    Le professeur Gillala pensa tout d'abord à deux nombres entiers1 compris entre 1 et 10002. Il en calcula la somme, la différence et le produit et donna chacun de ces trois résultats à ses 3 élèves3.

    À Sillala, il donna le résultat de la SOMME des deux nombres.

    À Dillala, il communiqua le résultat de la DIFFERENCE.

    À Pillala, enfin, il révéla le résultat du PRODUIT des deux nombres.

    S'ensuit une courte, mais intense et instructive discussion entre nos trois petits génies4.


    Pillala : "Je ne connais pas les deux nombres."

    Sillala : "Çà, tu n'avais pas besoin de me le dire, je le savais déjà."

    Pillala : "Je connais les deux nombres."

    Sillala : "Dans ce cas-là, moi aussi."

    Dillala : "Je ne connais pas les deux nombres. J'en connais probablement un des deux, mais je n'en suis pas sûr."

    Pillala : "Je sais à quel nombre tu penses. Mais tu te trompes."

    Dillala : "Dans ce cas-là, je connais les deux nombres."

  • Jolie ca :-) - Merci "Zipfel de Kosak"

    Ca me fait penser à Summo et Prodo, qui passent apparemment leurs vacances en France?


    Il n'empêche qu'il est vraiment temps de présenter les resultats et les solutions - Qu-est-ce qui se passe alors à Berlin?
    Tout le monde malade depuis trois mois quoi? Je n'y crois pas ... Fin fevrier - déjà passé